Augmenter la cadence de production des réservoirs des fusées Ariane 5 en appliquant les principes de la Théorie des Contraintes

Contexte 

  • Une capacité de production de 6 réservoirs (EPC) par an en moyenne …

  • … pour un besoin qui a augmenté à 8 réservoirs (EPC) par an;

  • Le retard augmente, le site ne respecte pas les dates de besoin du client, et décale constamment ses engagements de livraison;

  • Des gros problèmes techniques sont venus aggraver la situation.

 

Approche retenue / Démarche


Théorie des Contraintes, CCPM et Lean: une formule gagnante

  • Identification du goulot de l'entreprise : le banc de soudage est le maillon faible, sa productivité ne répond pas du tout au besoin du client;

  • Planification du travail du goulot avec les règles du Management de Projet par la Chaîne Critique aussi appelé CCPM (durée focalisée, ajout d'un buffer pour protèger le délai, suivi avec une Fever Chart ...);

  • Réduction du nombre d'ordres de fabrication en cours à l'aide de la règle du 2 pour 1;

  • Suppression des silos entre les services pour améliorer la performance du contrôle qualité de la Réception en faisant appel aux contrôleurs d'autres ateliers.

 

Résultats obtenus

  • Le temps d’attente au contrôle qualité réception a été diminué de 85%

  • L’encours du goulot des tronçons a été diminué de 60%

  • Résultats financiers : le site est passé de pertes à profits en 3 mois

  • Le débit de livraison des réservoirs a été augmenté de presque 30 %

  • Notre client a accepté de témoigner lors d'une conférence petit-déjeuner pour décrire cette augmentation de cadence des réservoirs

 

 

photo illustrative des réservoirs Ariane 5

 

RETOUR


Partagez cette page sur :

© Marris Consulting
ContactMentions légales

Sur les réseaux sociaux
   

Conception : 2exVia
Avec MasterEdit®