Le T.L.S. : 1% du système détermine 99% des performances

TLS - Théorie des Contraintes + Lean + Six Sigma : La recherche des complémentarités plutôt que des différences


Theory Of Constraints / TOC / Théorie des Contraintes

  • Pour focaliser les actions d’amélioration sur les contraintes qui déterminent la performance globale…
  • …et ainsi démultiplier le retour sur investissement des programmes Lean & Six Sigma
  • L’amélioration de la rentabilité par l’augmentation du Chiffre d’Affaires plutôt que par la réduction des coûts
  • Développé par Eliyahu Goldratt à partir des années 1980s

 

Le Lean Manufacturing / Toyota Way

  • La démarche d’amélioration continue la plus répandue dans le monde industriel
  • Une traque aux gaspillages : les « mudas »
  • Une approche multidimensionnelle : managériale, flux tirés, 5S, conception, …
  • Développé par la Toyota Motor Company à partir des années 1950s, appelé « Lean » depuis 1990

 

Le Six Sigma

  • Réduire la variabilité des processus avec le DMAIC : 3,4 défauts par million
  • En général mis en œuvre à l’aide d’expert certifiés Green Belt, Black Belt, …
  • Contient un outil puissant (les plans d’expérience) à utiliser plutôt sur des sujets complexes à forts enjeux
  • Développé par la société Motorola et General Electric à partir des années 1980s


Le TLS : TOC + Lean + Six Sigma

  • Développé à partir de 2006

 

 Le TLS : une combinaison gagnante

Nos efforts d’amélioration depuis plus de vingt ans ont souffert de querelles sur les mérites relatifs des différentes approches et des soi-disant incompatibilités ou différences fondamentales entre elles. Le TLS considère qu’au contraire il faut chercher à les combiner créant ainsi un système comprenant les forces de chaque mouvement.

Chacune des écoles de pensée – Lean, Six Sigma et TOC – ont des forces et des atouts sinon ils n’existeraient pas.

Ensemble ils sont redoutables.

 

"Focalisation et effet de levier" : se concentrer sur le 1% du système qui détermine 99% des performances

  • En décidant de lancer les actions (Lean et ou Six Sigma) en priorité sur les contraintes, on impacte directement la performance d’ensemble. Le retour sur investissement est nécessairement excellent.
  • En orientant ainsi les actions on évite également le possible découragement lié au nombre de chantiers d’amélioration réalisés sans impact significatif sur la rentabilité globale de l’usine.
  • Avec le TLS les résultats sont non seulement conséquents mais également très rapidement obtenus. Voir comme exemple le tempo du scénario du roman Epiphanized (voir bibliographie en annexe).

 Logo du TLS - TOC + Lean + Six Sigma

 

Télécharger l'article : "Le TLS Théorie des Contraintes, Lean & Six Sigma"

 


Partagez cette page sur :

© Marris Consulting
ContactMentions légales

Sur les réseaux sociaux
   

Conception : 2exVia
Avec MasterEdit®